Etiquetage des boissons alcooliques

Etiquetage alcoolA l’approche des élections européennes, l’UFC-Que Choisir a réalisé une enquête sur les préoccupations et attentes des consommateurs pour l’Europe de demain.[1] Selon cette enquête, seuls 13 % des sondés estiment que leurs droits de consommateurs sont assez défendus à l’échelon européen. Cela est particulièrement vrai concernant l’étiquetage des boissons alcooliques qui ne fait l’objet d’aucune règle contraignante alors même que la Commission européenne a reconnu en 2017 qu’« aucun motif objectif justifie l’absence d’informations relatives aux ingrédients et d’informations nutritionnelles sur les boissons alcoolisées ».  

 

Parmi les résultats les plus marquants de l’enquête de l’UFC-Que Choisir, 96% des sondés soutiennent un étiquetage des produits plus explicite et 88% sont favorables à un Nutri-Score[2] obligatoire à l’échelon européen afin de simplifier la lecture et la compréhension de l’étiquetage nutritionnel et d’inciter les professionnels à améliorer la composition de leurs produits. Par ailleurs, 81 % des répondants estiment que les États membres devraient avoir le droit d’imposer des règles plus favorables aux consommateurs que le standard européen.

En matière d’étiquetage, l’industrie de l’alcool bénéficie d’un traitement de faveur depuis 1978[3]. Ainsi, contrairement aux boissons non alcoolisées, les bouteilles de vin, de bière, spiritueux et autres alcools ne doivent faire apparaître aucune information quant à leur composition ou à leur apport nutritionnel. Or l’affichage de ces informations (sucres, calories, allergènes, etc.) permettrait aux consommateurs de faire des choix plus éclairés pour leur santé.

 

Une pétition pour demander un étiquetage obligatoire des boissons alcooliques

La pétition In Vino Veritas, lancée par différentes organisations européennes et à laquelle l’ANPAA s’associe pleinement, demande à la Commission européenne de mettre fin à cette exception absurde et exige un affichage détaillé des ingrédients sur les bouteilles. L’ANPAA invite les citoyens européens à signer et à partager largement cette pétition : https://invinoveritas.se/fr/

L’Europe étant la plus grosse consommatrice d’alcool au monde, l’ANPAA invite les prochains élus du Parlement européen à lever enfin l'exception accordée à ce secteur et à garantir aux consommateurs le droit de savoir ce qu’ils boivent. Ce faisant, ils montreront leur engagement en faveur d’une société de consommation plus saine et responsable au bénéfice de la santé publique.

_____________________________

[1] Enquête réalisée en ligne entre le 20 février et le 10 avril 2019 - 15 352 réponses

[2] Le Nutri-Score, aussi appelé système 5 couleurs, est un système d'étiquetage nutritionnel basé sur un logo avec cinq valeurs allant de A à E et du vert au rouge, établi en fonction de la valeur nutritionnelle d'un produit alimentaire

[3] Note sur l’information des consommateurs - Mai 201

Télécharger le communiqué

Contact presse :

Cecile JOYEUX     Chargée de mission de communication

Cecile.JOYEUX@anpaa.asso.fr       Tél. : 01.42.33.52.87

ACTUALITES

Aricia - Le spécialiste internet du Jura

site créé avec Agestis , système de gestion de contenu